Vers une reconnaissance indirecte du recours à la gestation pour autrui en France ?

Actuellement en France, et ce depuis les lois de bioéthique du 29 juillet 1994, le recours à la gestation pour autrui (GPA) est strictement prohibé. Afin de contourner cette interdiction, nombreux sont les couples s’étant rendus dans d’autres pays autorisant cette pratique, gratuitement ou contre rémunération. Une fois l’enfant né d’une GPA à l’étranger, le [...]